A cause de son nom, Phuc Dat Bich, un jeune Australien d’origine vietnamienne se fait constamment viré de Facebook

« Phuc Dat Bich ». Malgré les apparences, ceci n’est pas une insulte écrite par un ado fâché avec l’orthographe. Mais le véritable nom d’un jeune Australien d’origine vietnamienne, à qui Facebook cause bien du souci.


Sceptique, le réseau social a fermé à plusieurs reprises le compte du jeune homme de 23 ans, dont le nom, que l’on pourrait prononcer « Fuck that bitch », n’a pas une consonance très amicale, rapporte The Independant.

Obligé de prouver son identité


Lassé d’être mis en cause par Facebook, le jeune homme a été obligé de prouver son identité, et a posté en ligne une poto de son passeport accompagnée d’un message de mécontentement.


« Je trouve très irritant le fait que personne ne semble me croire quand je dis que mon nom légal complet est celui que vous voyez », écrit-il. « J’ai été accusé d’utiliser un nom faux qui prête à confusion, ce que je trouve très offensant », poursuit Phuc Dat Bich. « Est-ce parce que je suis asiatique ? », s’agace-t-il dans ce post. « Avoir mon compte Facebook fermé à plusieurs reprises, être forcé de changer mon nom, d’inscrire mon nom “réel” », alors qu’il n’a pas menti est pour le jeune Australien une épreuve pénible.

Ne se prononce pas « Fuck that bitch »


Comble de l’ironie, le nom de ce jeune homme ne se prononce même pas « fuck that bitch ». En le disant avec l’accent vietnamien, Phuc Dat Bich se prononce plutôt « Fou Da bic », comme l’explique la vidéo ci-dessous.

MAJ : L’histoire de “Phuc Dat Bich” était en fait un pur canular !

Like this post? Please share to your friends:
SITE VIETNAM
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: