Canada : Un père devait choisir qui de ses deux filles vietnamiennes serait sauvée

Une histoire touchante : un Canadien Michael Wagner a été confronté à ce terrible dilemme pour ses deux filles Binh et Phuoc adoptées en 2012 au Vietnam. Âgées de trois ans, les petites filles sont atteintes du syndrome d’Alagille, une maladie génétique qui affecte le cœur et d’autres organes vitaux.

Mardi, Michael Wagner s’est fait retirer une partie du foie, et il devait choisir laquelle de ses deux filles adoptives serait la bénéficiaire de cette greffe, sachant que l’autre risquait de ne pas survivre en l’absence d’opération chirurgicale. Incapable de trancher, le père de famille a confié cette décision aux médecins, qui ont choisi Phuoc, sur la base de données médicales. Elle a été opérée jeudi à Toronto et elle est actuellement en bonne santé.

Plus de 400 donneurs potentiels ont contacté l’hôpital


Heureusement, Binh va également pouvoir être opérée prochainement. Un responsable de l’hôpital de Toronto a annoncé que plus de 400 donneurs potentiels avaient contacté l’établissement suite à la médiatisation de cette histoire. Une page Facebook a été créée pour mobiliser de potentiels donneurs. Elle a récolté plus de 10 000 likes.


D’ici une à deux semaines, un donneur devrait être choisi pour que Binh puisse elle aussi bénéficier d’une greffe de foie salvatrice. Tout est donc bien qui finit bien pour la famille Wagner.

Like this post? Please share to your friends:
SITE VIETNAM
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: