Guerre du Vietnam: la douce voix de « Hanoï Hannah »

Nombre d’anciens combattants américains du Vietnam ont encore à l’oreille la voix de «Hanoï Hannah», la journaliste de la radio nord-vietnamienne (communiste) qui jusqu’à la chute de Saïgon il y a 40 ans les appelait inlassablement à rentrer chez eux.

Elle était la plus célèbre des dizaines de reporters chargés de démoraliser les GIs (soldats américains) depuis Hanoï. Sur les ondes de Voice of Vietnam, sa lecture des journaux américains sur les manifestations contre la guerre alternait avec des chansons de Joan Baez et Bob Dylan. Elle égrenait aussi les noms des GIs tués. «Rien n’est plus confus que de recevoir l’ordre d’aller à la guerre pour y mourir ou d’être mutilé à vie sans avoir la moindre idée de ce qui se passe», énonçait d’une voix douce, dans un anglais quasi parfait, «Hanoï Hannah», de son vrai nom Trinh Thi Ngo. Le 30 avril 1975, les prédictions de «Hanoï Hannah» se sont révélées vraies, avec l’entrée de l’armée populaire vietnamienne à Saïgon, conduisant à la fin de la guerre.

L’octogénaire vit aujourd’hui à Ho Chi Minh-ville, le nom que le régime communiste a donné à Saïgon en hommage à son leader. De santé fragile, elle refuse les entrevues.

«Elle a aidé les soldats américains à comprendre ce qui se passait et à exprimer leur sens inné de la justice et de l’humanité», assure Tran Duc Nuoi, un ancien responsable de Voice of Vietnam. «Ses émissions ont fait vaciller les soldats américains… À cause de la voix de Hanoï Hannah, des soldats ont commencé à s’opposer à une guerre illogique», dit-il. Certains mettent en doute le mythe du rôle de «Hanoï Hannah» dans la démotivation des troupes américaines.

«Je ne pense pas que les GIs étaient si nombreux que ça à l’écouter, encore moins à être influencés par ce qu’elle disait. Ils savaient que ce n’était rien que de la propagande», analyse Carl Robinson, ayant couvert la guerre du Vietnam pour l’agence de presse américaine AP. Une propagande que le camp américain pratiquait lui aussi largement. Les États-Unis ont lâché dans le ciel du Vietnam des milliards de tracts anticommunistes.

Source
Canoe.ca

Photo
AFP

Like this post? Please share to your friends:
SITE VIETNAM
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: