La route du sud, entre Hanoï et Saigon

La meilleure façon de voyager au Vietnam, c’est en groupe. Et c’est aussi le cas pour traverser le pays du nord au sud. Pour se déplacer entre les géantes Hanoï et Hô-Chi-Minh-Ville (anciennement Saigon), les autobus voyageurs, ou Open Bus, sont donc le choix idéal, de jour comme de nuit. Parmi toutes les destinations à voir le long de la côte vietnamienne, voici trois arrêts à ne pas manquer :

Hué


Petite ville tranquille où on se sent comme dans un village de campagne, Hué regorge de temples, de tombeaux et de pagodes à visiter, en plus de sa somptueuse Cité impériale. Le meilleur moyen de transport pour se déplacer d’un site à l’autre, comme dans chaque ville du Vietnam, c’est la moto. On peut en louer une pour environ 100 000 VND (Dong Vietnamien), donc 5 $, à tous les coins de rue. En plus de ses féériques vestiges du passé, Hué est aussi traversée par la rivière des Parfums, long fleuve où naviguent tous les jours plusieurs bateaux. On peut monter sur une colline, à quelques kilomètres du centre, pour admirer le panorama, sinon, une petite croisière peut être une autre bonne manière de contempler le décor rural de ce joli coin de pays.

Hoi An


Autre ville champêtre et historique, située au centre du Vietnam, Hoi An est prisée par les touristes, vu la proximité de sa plage paradisiaque, Cua Dai Beach. Aussi, une marche dans la vielle ville s’impose, ne serait-ce que pour admirer son architecture ancestrale et pour sentir les odeurs de son petit marché local. Une femme, coiffée de son chapeau de paille triangulaire traditionnel, vous offrira à coup sûr quelques gâteries exotiques… Les diverses variétés de litchis, le pitaya et la grenadille, ou fruits du dragon et de la passion, sont des incontournables. De plus, à environ 30 km de là, on peut visiter la grande ville de Da Nang, qui étonne par ses diverses constructions originales, dont le Dragon Bridge, impressionnant pont en forme de dragon, digne des plus grandes villes d’Asie.

Nha Trang


Réputée pour son immense plage, Nha Trang est le paradis des Russes, qui y voyagent en grand nombre. Et on les comprend! Impossible de ne pas se sentir en vacances quand on passe une journée à se faire bercer par les vagues et dorer au soleil, sur la plage la plus populaire du Vietnam. Mais attention, quand le vent se lève, les vagues peuvent vite devenir violentes et même dangereuses… Les amateurs de kitesurf et de planche à voile seront comblés, mais les baigneurs risquent d’en prendre «plein la gueule» (littéralement!), donc il faut rester prudent. Et en parlant de prudence, il faut aussi être très vigilant dès qu’on sort un peu des sentiers battus. Louer une moto reste encore une bonne idée pour explorer les alentours, mais mieux vaut garder l’œil bien ouvert… Lonely Planet mentionne que plusieurs vols ont été signalés à Nha Trang et ce fût malheureusement mon cas; quelques secondes le dos tourné et mon sac file déjà à toute allure sur une autre moto… Donc PRUDENCE, si vous voulez conserver vos objets de valeur jusqu’à la fin du voyage!

Pour aller plus loin, Amica Travel vous propose des voyages sur-mesure. N’hésitez pas à les contacter.

Source : Marie-Pier Otis

Like this post? Please share to your friends:
SITE VIETNAM