[Audio] Les enfants de Dien Bien Phu

Monsieur Son, Madame Toan, Monsieur Quy, Monsieur Nam, Oncle Maï et Madame Tuc ont pu nous raconter librement leur guerre de libération, sans être censurés.

Pour la première fois sur RFI, une histoire intime de la guerre de libération vietnamienne, telle qu’elle a été vécue par de simples bô doï (soldats), loin des discours officiels.

Ils ont grandi sous la colonisation française en Indochine et ils ont connu la famine. Pendant l’occupation allemande en France, ils ont dû chanter Maréchal nous voilà à Hanoï. Mais en 1945, adolescents, ils répondent à l’appel à la résistance nationale lancé par Hô Chi Minh. Ils quittent leur famille pour rejoindre la révolution et entrent dans l’armée populaire vietnamienne. En 1954, ils convergent vers Dien Bien Phu… et ils gagnent, contre les Français.

Monsieur Son parle un excellent français et se retrouve interprète dans les interrogatoires de prisonniers. Il lit Bonjour tristesse de Françoise Sagan dans les tranchées.


Madame Toan est infirmière dans l’hôpital enterré de DBP. Elle se marie le lendemain de la victoire dans l’ancien QG français !


Monsieur Nam est opérateur radio, il envoie de faux messages pour tromper les Français avant la bataille finale.


Oncle Maï transporte sa mandoline pendant toute la guerre, en plus des 25 kg réglementaires ; il en pèse à peine 45.


Madame Tuc réconforte les soldats en leur chantant des chansons révolutionnaires, avec sa troupe de théâtre de fortune.

Ecouter l’émission :

http://site-vietnam.fr/wp-content/uploads/2014/12/la_marche_du_monde_20141227_1310.mp3

6ok-Monsieur-Quy-044_0

1ok-dien-bien-phu-ambiance-0_0

4ok-dien-bien-phu--Tuc-017_0

5ok-dien-bien-phu-Tuc-022_0

Like this post? Please share to your friends:
SITE VIETNAM
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: