Rencontre historique entre le Vietnam et les USA

Le secrétaire général du Parti communiste vietnamien, Nguyen Phu Trong, a été reçu mardi à Washington par le président américain, Barack Obama, pour une visite hautement symbolique pour les deux pays dont les relations se sont nettement améliorées ces derniers mois en dépit d’un passé douloureux.

Nguyen Phu Trong s’est rendu à la Maison blanche, une entorse au protocole puisque ces entretiens sont d’ordinaire réservés aux membres d’un gouvernement, mais qui souligne la grande importance accordée par le président à cette visite, selon un haut responsable du département d’Etat.

Les deux responsables ont eu une discussion « franche » dans le bureau ovale sur les droits de l’homme et sur les libertés religieuses. Le dirigeant vietnamien a également exprimé ses préoccupations vis-à-vis de l’attitude chinoise en mer de Chine méridionale où l’activité militaire de Pékin s’intensifie.

Nguyen Phu Trong, homme fort du régime, a invité Barack Obama à se rendre à son tour au Vietnam, ce que le président américain a accepté.

Anciens ennemis, les Etats-Unis et le Vietnam marquent cette année le 20e anniversaire de la normalisation de leurs relations, un processus qui s’est fortement accéléré depuis qu’il y a un an, les querelles territoriales entre Hanoï et Pékin ont conduit à un net refroidissement des liens entre les deux puissances communistes.

Nguyen Phu Trong

Les Etats-Unis espèrent que la visite du secrétaire général du Parti communiste vietnamien contribuera à accroître la confiance de Hanoï envers Washington. Le camp réformateur vietnamien plaide en faveur d’un renforcement des liens avec les Américains mais le camp conservateur reste toujours méfiant quant aux intentions de Washington.

De nombreux hauts responsables américains se sont déjà rendus au Vietnam, du secrétaire d’Etat John Kerry au sénateur John McCain, au général Martin Dempsey ou au secrétaire à la Défense Ash Carter.

L’ancien président Bill Clinton a rencontré jeudi Nguyen Phu Trong à Hanoï à l’occasion de la journée de l’indépendance. Il a qualifié la normalisation de 1995 de « l’une des plus grandes réussites » de sa présidence.

Beaucoup de choses ont changé depuis: le Vietnam est devenu le premier pays d’Asie du Sud-Est exportateur vers les Etats-Unis et les échanges entre les deux pays totalisent 35 milliards de dollars. Hanoï participe aux négociations visant à créer un « partenariat transpacifique » (TPP) entre douze pays.

Un embargo sur les armes à destination du Vietnam a été assoupli en octobre dernier, ouvrant la voie à des manoeuvres militaires en commun et Hanoï discute avec des sociétés américaines du secteur de la défense, comme Lockheed Martin ou Boeing, selon des sources informées.

Source
Reuters

Like this post? Please share to your friends:
SITE VIETNAM
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: